manifeste

fr / en

manifeste

Notre mission est de réussir tous les rendez-vous que la Marque donne à ses différents publics.
Depuis 20 ans, nous améliorons notre expertise pour concevoir, construire et animer les lieux où la Marque reçoit, quels que soient ces espaces et où qu’ils se trouvent dans le monde : événements, expositions privées, pop-up stores, boutiques d’aéroport/de gare, show-rooms, halls d’accueil, stands d’exposition, flagship stores.
Nous pensons que recevoir ne peut se réduire à créer un espace joli et fonctionnel, riche de praticité et pauvre en relation.
Pour nous, recevoir est un art qui consiste à mêler la rigueur, l’audace et la fantaisie pour donner aux hôtes de la Marque envie de venir, d’échanger et de revenir.
Cet art est né en France. Nous aussi et nous voulons exploiter et faire profiter nos clients de ce style à la française dont le but est de plaire et de surprendre en donnant du sens à chacune de nos créations.
En cultivant aussi ce goût de l’indiscipline enthousiaste et du pas de côté qui nous distingue tant.
Nous avons choisi une manière originale d’y parvenir. Pour chacun de nos projets, nous montons une équipe étonnante car constituée de professionnels aguerris de l’événement (conseils, concepteurs et artisans) et d’artistes.
Nous constatons que ces deux mondes théoriquement éloignés produisent ensemble une énergie formidable comme s’ils constituaient les deux pôles d’une pile de créativité. Nous sommes convaincus que les artistes sauveront tous les domaines de la communication – dont le nôtre – d’une froide standardisation aujourd’hui à l’œuvre. Ils apportent spontanément la fraîcheur, l’émotion, la sensibilité, l’intuition. À certains d’entre eux, nous confions régulièrement un espace d’expression que nous appelons cartes blanches. À eux d’interpréter librement le poisson qui marche, symbole pour Keops signifiant le dépassement, l’aventure, la curiosité et le courage. Nous sommes fiers d’en faire pour nous et nos clients, une source d’inspiration et une raison de croire à la poésie de notre métier.

manifesto

Our mission is for each Brand to succeed in all the encounters it has with its clients.
For 20 years, we have been crafting our expertise to design, build and animate the touch points where the Brand interacts with its audience. Regardless of the location, the format and wherever it is in the world: events, private exhibitions, pop-up stores, boutiques, airport or railways station, showrooms, reception halls, exhibition stands, flagship stores.
We believe that entertaining cannot be reduced to creating a pretty and functional space, technically rich but poor in relation. For us, hosting is an art, a blend of rigor, audacity and fantasy to make the guests want to come, talk about it and come back.
This art was born in France. So are we. We want to exploit and make our customers benefit from this French style, which aim is to please and surprise by giving meaning to each of our creations. By also cultivating that taste for enthusiastic indiscipline and sidestepping that distinguishes us so much.
We have chosen an original way to achieve this.
For each of our projects, we put together a unique team, made up of seasoned professionals but also artists.
We find that these two theoretically distant worlds, together produce tremendous energy as if they were the two poles of a stack of creativity. We are convinced that artists will save communication – including ours – from the cold standardization at work today.
They spontaneously bring freshness, emotion, sensitivity, intuition.
To some of them, we regularly entrust a space of expression that we call carte blanche. It is up to them to freely interpret the walking fish, a symbol of achievement, adventure, curiosity and courage.
We are proud to make it for ourselves and our clients, a source of inspiration and a reason to believe in the poetry of our profession.

l’agence

fr / en

l’agence

Ne sois pas original, sois unique.

Do not be original, be unique.

Zao Wou Ki

Keops imagine, construit et anime les lieux uniques où la Marque reçoit partout dans le monde : événements, expo privées, pop-up stores, boutiques d’aéroport/de gare, showrooms, halls d’accueil, stands d’exposition, flag ship et leur prolongement digital.
Recevoir dépasse largement l’architecture et l’aménagement du lieu de réception. C’est un art qui consiste à mêler la rigueur, l’audace et la fantaisie pour donner à vos hôtes envie de venir, de rencontrer et de revenir. C’est en osant réunir des artistes et des experts que Keops relève le défi de chaque projet.
Cette originalité explique la fidélité de Marques exigeantes comme Mercedes, KPMG, Daum ou BMW, Champagne Lanson…

Revoir la vidéo d’accueil

l’équipe

cartes blanches

Travailler avec des créatifs et des artistes est l’essence de Keops.
Photographes, plasticiens, réalisateurs, animateurs, dessinateurs…
Keops leur donne carte blanche pour créer leur propre image du « Poisson qui marche », son esprit et son monde.

Nos références

les normes RSE

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable (social, environnemental et économique).

Crédits / Mentions légales

Design graphique : we-we
Développement site : Mattieu Moreau Domecq

© Keops, 2022 – Mentions légales

The Agency

Do not be original, be unique.

Ne sois pas original, sois unique.

Zao Wou Ki

Keops thinks, designs and entertains unique places all over the world where the Brand meets, welcomes and hosts: Events, private exhibits, pop-up experiences, travel retail stores, show rooms, offices, exhibition booths, flagship stores and their digital extensions. Hosting goes largely beyond the architecture and design of the meeting place. It is an art – developed in France – that brings precision, boldness and vision to give your hosts eagerness to come, be part and come back. It is by daring bringing artists and experts together that Keops rises to the challenge of each and every project.
This originality is the reason behind the loyalty of demanding Brands such as Mercedes-Benz, KPMG, Lafite Rothschild, Mylan, Pernod Ricard or GRDF…

team

cartes blanches

Working with artists and creative people is the essence of Keops.
Photographers, plasticians, directors, animators, illustrators…
Keops gives them Carte Blanche to create their own image of
« The Walking Fish », its spirit and its world.

Our references

CSR Norms

CSR (Corporate Social Responsibility) brings together all the practices put in place by companies in order to respect the principles of sustainable development (social, environmental and economic).

Credits / Legal notices

Graphic design : we-we
Website development : Mattieu Moreau Domecq

© Keops, 2022 – Legal notices

Givaudan / Pauline Martin

mars 2021

La cosmétique en temps de crise
Interview de Pauline Martin,
Operational Marketing & Communication Manager chez Givaudan

 

Qu’est ce que la crise a changé dans votre façon de communiquer ?
Chez Givaudan, nous organisons 90 événements par an en temps normal, dont une trentaine de salons et une soixantaine de séminaires clients et distributeurs.
Nous avons besoin de ces événements pour présenter nos nouveaux catalogues produits, nos concepts marketing, etc. Tout se joue pendant ces événements parce que dans le domaine de la cosmétique il faut sentir, toucher… Mais du jour au lendemain, tout s’est arrêté. Cela fait 6 ans que je suis chez Givaudan, c’est une société dans laquelle on fait beaucoup d’événementiel, je passais ma vie entre 4 avions et 3 pays, j’avais des contacts enrichissants, je découvrais des cultures différentes… Beaucoup d’idées naissent en visitant les pays dans lesquels vivent nos clients, c’est forcément une source d’inspiration.
Malgré tout, l’an dernier lorsque tout cela a commencé, il a fallu prendre un virage 100% digital très rapidement. Nous avons publié beaucoup plus d’articles, envoyé davantage de newsletters, sollicité nos partenaires médias dans la presse spécialisée pour garder le contact avec nos clients…  Pour donner un ordre d’idée, nous avons augmenté de +270% le nombre de posts sur les réseaux sociaux.
En parallèle, pour pallier la disparition des events, nous avons mis en place en 3 semaines une «e-academy » pour proposer des webinars à nos clients et prospects. Cette façon de communiquer était déjà amorcée chez nous, mais la crise a largement accéléré les choses.
L’avantage de cela, c’est que nous ne sommes plus dépendants des dates imposées pour les événements. Notre calendrier de webinar est calqué sur celui des dates de sortie de nos produits.
En plus de cela, nous avons aussi participé aux conférences en ligne mises en place par les organisateurs des salons annulés. Nous avons « envoyé » nos représentants pour maintenir le lien avec les organisateurs des salons et maximiser autant que possible notre présence auprès des prospects.
Lorsque les events auront repris à l’international, nous conserverons notre façon de fonctionner actuelle, au moins sur 2021. Car on s’en doute, les marques ne vont plus envoyer – comme c’était le cas avant – beaucoup de personnes sur les salons, pour des raisons sanitaires évidentes.
Récemment, nous avons participé au PCHI (Personnal Car & Homecare Ingredients). Naturellement, il y avait des jauges à respecter. Il y avait donc beaucoup moins de flux dans le salon. Dans ce contexte, l’enjeu est de conserver le même reach qu’auparavant, avec 2 à 3 fois moins de personnes présentes. Nous sommes donc obligés de conserver notre façon de communiquer en digital.

« Obligés ». Vous percevez le digital comme une contrainte forte ?
Notre métier c’est de proposer des expériences sensorielles dans le domaine de la cosmétique. Donc si nous ne pouvons pas faire tester les produits, l’impact est forcément différent. C’est comme lorsque les magasins de beauté ont rouvert leurs portes et que tout était sous blister, les gens n’avaient plus grand intérêt à aller en magasin.
En ce moment, il ne nous reste que le digital pour communiquer, donc nous sommes un peu coincés. Mais sur certains webinars en comité plus restreint, nous envisageons d’envoyer des kits d’échantillons avant le jour J. Grâce à cela, pendant la présentation ils pourront sentir les produits, les appliquer et nous collecterons leurs feedbacks en direct.
Si les gens ne peuvent plus venir à nous, il va falloir que l’on arrive à venir à eux.

La relation avec vos clients a-t-elle changé pendant cette période ?
Cela dépend des marques. Certaines ont été directement touchées par la crise, essuyant des pertes sévères, notamment dans le travel retail qui s’est effondré dès le mois de février 2020. Ce n’était évidemment pas leur priorité de se tenir informé des dernières nouveautés.
D’autres au contraire nous ont davantage sollicité car elles ont profité de cette période pour s’attaquer à des sujets de fond, pour revoir leur développement, prioriser différemment les projets en cours, travailler davantage sur du prospectif, sur de l’analyse de tendance…
Et puis avec le temps, nous nous sommes aussi rendu compte des limites du digital en terme de relation client. Au bout d’un moment, nos commerciaux ne savaient plus quelle attitude adopter avec nos clients. Contact physique impossible, saturation des visios, des webinars… Il ne fallait pas être trop pushy. On apprenait au fil de l’eau quel était le niveau de sollicitation que nos clients pouvaient supporter.
Dans ce contexte, le relationnel avec Keops a été majeur l’année dernière. Nous avons réussi à travailler ensemble, essayé d’anticiper les problèmes, nous échangions des infos sur les salons… J’ai senti une vraie solidarité entre le client et le partenaire. L’an dernier, c’était notre première année de collaboration et… Aucun des salons que nous avions prévus ensemble n’a eu lieu ! Malgré (et grâce à) cela, nous avons renforcé nos liens car il a fallu trouver des solutions ensemble. Keops a été très présent et ça compte beaucoup dans cette période stressante où tout ce que l’on fait peut être remis en cause sans prévenir. D’autant que l’événementiel est, de base, un milieu stressant !

Quelle est finalement votre vision de la rencontre avec le client en 2021 ?
Comment imaginez-vous vos retrouvailles avec eux ?

Le PCHI (Personnal Care and Homecare Ingrédients) en Chine, nous a permis de nous remettre en contact avec le terrain et c’était l’occasion de voir comment s’adapter à ce nouveau contexte… Il a fallu revoir notre façon de proposer les échantillons par exemple, en passant à des monodoses, ce genre de choses. On se doute que les “retrouvailles” ne seront pas comme avant, en revanche on va tout faire pour maximiser l’expérience de nos clients et leur proposer des choses variées. Disons que cette crise est une occasion de se renouveler et d’être créatifs pour continuer à faire des événements des moments exceptionnels •